En magasinant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Merci.

Qu'est-ce que le upcycling (surcyclage)?

De façon très simple, le upcycling consiste à faire du neuf avec du vieux.

Selon Wikipédia, le upcycling "est l'action de récupérer des matériaux ou des produits dont on n'a plus l'usage afin de les transformer en matériaux ou produits de qualité ou d'utilité supérieure ".

Oui, votre frère (ou soeur) qui fait des meubles avec des vieilles palettes de bois fait du upcycling.  Et oui, votre premier projet de couture créé à partir d'une vieille robe est du upcycling.

Le upcycling est une pratique courante dans plusieurs pays en développement et a très probablement été une pratique courante il y a plusieurs années au Québec. Malheureusement, avec la diminution des coûts de fabrication, la hausse du pouvoir d'achat, les pressions sociales et notre manque de temps, les gens préfèrent maintenant se tourner vers le neuf.

Ce n'est qu'au milieu des années 1990 qu'on voit pour la première fois le terme upcycling ou surcyclage. Il devient plus populaire en 2002 avec le livre Cradle to Cradle. Finalement, à travers le "Salone del mobile" à Milan et de la Maison Objet à Paris en 2011 la pratique du surcyclage sort de la sphère "artisanal" et rejoint le monde du luxe.

Recyclé ou surcyclé, upcyclé

Selon le Gouvernement du Québec, le recyclage est  une « série d'opérations menant à la réintroduction d’une matière résiduelle dans un processus de fabrication ou de transformation menant à un produit de même nature" 

Grossièrement, le recyclage transforme un déchet pour créer quelque chose de nouveau alors que le upcycling utilise un déchet tel quel pour créer quelque chose de nouveau. Bref, la différence est surtout dans le procédé de transformation.

Exemple dans le monde de la mode

Recyclage: Un chandail fait 100% en polyester recyclé.

Il est possible de recycler des bouteilles de plastique en polyester. Le plastique est remis sous forme de billes (chips) qui  peuvent être utilisées pour faire de la fibre polyester. Donc, un chandail fait à partir de cette fibre est fait à partir d'un procédé de transformation.

Surcyclage: Un chandail fait à partir de fins de rouleaux de tissus.

Dans le monde de la mode industrielle, il arrive que les rouleaux de tissus doivent être changés avant d'être complètement terminés. Bien souvent, ces fins de rouleaux sont considérés comme un déchet pour ces géants. Il faut en effet garder en tête qu'il existe très peu de tissu recyclable et d'installation de recyclage textile en ce moment. Par opportunisme et bien souvent par vocation environnementale, certains plus petits designers utilisent ces fins de rouleaux pour créer leurs propres collections de vêtements. Ils prennent donc un produit qui s'en allaient à l'enfouissement et l'utilise tel quel pour créer un vêtement qui aura de la valeur.

L'impact environnemental du upcycling

En règle générale, le surcyclage a un impact environnemental plus positif que le recyclage. Par exemple, le upcycling consomme moins d'énergie puisqu'aucun procédé de transformation n'est utilisé contrairement au recyclage. Dans notre exemple, il est beaucoup moins énergivore de couper des morceaux de tissus et de les assembler pour en faire un vêtement, que de déconstruire une bouteille de plastique pour la refondre en billes de plastique pour ensuite la remettre dans un procédé de production.

Aussi, le surcyclage est intéressant puisqu'il allonge la vie du produit avant d'être recyclé ou enfoui. Comme vu précédemment, nous recyclons actuellement très peu de tissus. Alors, au lieu d'envoyer un tissu dont on ne voit plus l'utilité à l'enfouissement, on allonge sa vie en créant un nouveau vêtement qui sera, on l'espère, porté longtemps.

Finalement, le surcyclage permet une réduction de consommation de matières premières. En effet, cette pratique ne demande aucune extraction et transformation de matières premières, deux procédés souvent très énergivores et polluants. On sait que 45% des tissus sont en polyester, on évite donc l'extraction de pétrole et l'utilisation des matières chimiques nécessaires à la transformation du pétrole en polyester. Un autre aspect très polluant associé à la création de tissus est la teinture. En achetant un produit upcyclé, on évite d'avoir à utiliser de nouvelles teintures. 

Le upcycling dans la logique du 3RV-E

Le surcyclage n'est pas inclus dans la logique des 3RV-E québécois. Certains le considèrent comme une forme de recyclage. D'autres placent le upcycling  entre la réutilisation et le recyclage. Comme nous venons de le voir, le upcycling est très souvent une meilleure option que le recyclage. Chez En Mode Responsable nous le plaçons entre la réutilisation et le recyclage.

 

L'upcycling et le processus créatif

En plus de l'aspect écologique, les designers qui pratiquent le upcycling le font souvent à cause du défi créatif apporté par celui-ci. Le déchet devient la source d'inspiration et demande un important travail de création, de design et de réflexion technique.  

exemples de surcyclage upcycling

Alors que le upcycling était surtout artisanal, on voit de plus en plus d'utilisations commerciales et haut de gamme du surcyclage. Sa portée est très large, on le retrouve dans la majorité des secteurs; dans les secteurs de l'habillement, des bijoux, de la décoration, de l'art, etc. Voici des exemples d'initiatives dans ces différents secteurs:

Upcycling et habillement 

Zero Waste Daniel est un créateur de vêtements basé à New York et un pionnier du mode de vie zéro déchet. Il utilise des déchets pré-consommation provenant de l'industrie du vêtement de New York, ainsi que d'autres matériaux difficiles à recycler, pour créer sa ligne de vêtements et d'accessoires non genrés.

 

Au Québec, le surcyclage est de plus en plus à la mode. La marque Collatéraux atelier en est un très bel exemple. Trois types de production cohabitent chez Collatéraux atelier:

- La collection : Fait à partir de rideau, de draps, de surplus ou de fins de rouleaux de designers, etc. Même les boutons retrouvés sur leurs vêtements sont surcyclés.

- Série Revaloriser : Il s'agit de vêtement réparés pour être revendus. Les vêtements utilisés proviennent de dons reçus par Collatéraux atelier.

- Série Retailles : Comme plusieurs marques, Collatéraux atelier utilise ses propres retailles pour créer des accessoires. 

À l'instar de la série Revaloriser de Collatéraux atelier, plusieurs friperies surcyclent les vêtements invendables. 

Camisole surcyclée   

À la base, la Coopérative Minuit Moins Cinq utilisait des t-shirts récupérés pour produire leurs fameux t-shirts brodés. Étant donné les difficultés d'approvisionnement, elles se sont tournées vers des t-shirts neufs dont la broderie est effectuée sur des "patchs" de tissus récupérés. La coopérative crée aussi beaucoup d'autres produits tel que nous le verrons plus bas! 

t-shirt à broderie surcyclé

 

Jetez un œil à notre collection de vêtements surcyclés sur En Mode Responsable

Upcycling et accessoires 

FREITAG est une multinationale suisse qui utilise des bâches de camion usagées, de vieilles chambres à air de vélo et des ceintures de sécurité pour en construire des sacs fonctionnels, imperméables et robustes.

Toujours dans le haut de gamme, plus près de chez nous on aime particulièrement l'initiative de Firebagmtl. Le propriétaire, un ancien pompier montréalais, a eu l'idée d'utiliser de vieux uniformes pour en faire des sacs et autres produits.

La Coopérative Minuit Moins Cinq a de son côté décidé de s'attaquer aux problèmes de vêtements trop endommagés pour être acceptés dans les friperies. Effectivement, il est impossible au Saguenay pour monsieur et madame tout le monde de récupérer le tissu taché, déchiré ou troué qu’aucune friperie ne recueille, elles-mêmes débordées et manquant d’espace. C'est à partir de ces vêtements que la coopérative fabrique sacs, bandeaux, masques et plusieurs autres.

      

Upcycling et bijoux

La fondatrice de OldSoulVintage Jewelry  a toujours été intriguée par les vieux objets qui racontent une histoire. Lors d'une vente de garage, cet intérêt l'a amenée à acheter une boîte de boutons vintage qui appartenaient auparavant à une femme qui était acheteuse pour Saks Fifth Avenue. Après avoir expérimenté la réutilisation de ces boutons, Lyons a décidé de créer sa marque, Old Soul Vintage Jewelry. La marque propose actuellement une gamme de bracelets, boucles d'oreilles, coffrets cadeaux, épingles à cheveux, colliers et bagues réinventés, avec des motifs de Louis Vuitton, Gucci, Dior et plus encore.

Passionnée par la fabrication de bijoux et par la magie des pierres depuis de longues années, Atelier Saturne a été fondée afin d'animer cette passion de façon éthique. C'est pourquoi les bijoux de Atelier Saturnes sont fabriqués à partir de pierres déjà existantes, qui ont servies sous une autre forme ou dans un ancien bijou.

Un autre très bon exemple est la compagnie Mammbodo qui confectionne des bijoux à partir de pompes à air de vélo.

   

Upcycling et art

L'artiste brésilien Vik Muniz est au cœur du mouvement de l'art recyclé. Repéré par un marchand d'art à New York au milieu des années 1980, il se spécialise dans la reproduction de chefs-d'œuvre avec des matériaux recyclés. Le film «Waste Land» est un documentaire sur le projet de Muniz, qui s’est déroulé pendant trois ans dans la plus grande friche du monde; Jardim Gramacho à Rio de Janeiro.

 

Au Québec, l'artiste Raphaëlle de Groot aime beaucoup utiliser de vieux objets comme outil de création. On le voit entre autre dans ses projets "Le poids des objets" et "Rencontre au sommet" où elle a invité des gens de plusieurs localités au Canada, en Italie, au Mexique et aux États-Unis, à se départir d’un objet délaissé mais qu’ils ont pourtant conservé. Elle s'est engagée, en retour, à lui offrir une autre vie au sein d’un projet artistique. Aussi, dans son projet "Subsistances-Inniun" l'artiste voyageait avec un campement exposition dont une partie était concoctée à partir d'une collection de rebuts ramassés sur les berges de l’Archipel-de-Mingan, des objets de pêche désuets, des restes de subsistance (pelures d’orange, peaux de saumon, sacs de farine et de patates) et d’autres débris naturels de la côte (bois de grève, pierres, vertèbres de baleine).

 

Upcycling et décoration, design et meubles

Tat Chao, un designer haut de gamme montréalais, innove avec sa collection IN VITRO fabriquée à partir de verres à vin récupérés provenant de donations ou de brocantes.

Un autre exemple de designer québécois du upcycling est Lartisnick qui " déboîte pour mieux remboîter et redonner beauté et utilité aux objets oubliés."

Toujours au Québec mais d'un côté un peu plus artisanal, JackieBassettArt utilise de vieilles pages de livres, cartes, photographies pour en faire des œuvres de décoration.

Aussi, AtelierPriZee utilise que du bois et de la peinture recyclés pour faire des objets déco et des meubles.

tat chao   

 

Pour finir tout cela en beauté, si vous aimez le upcycling, vous devez participer à la semaine des artisans récupérateurs du Québec (anciennement le salon des artisans récupérateurs) qui a lieu chaque année au début décembre. Juste à temps pour les cadeaux de noël!

Pour plus d'information: https://enjeu.qc.ca/projets-et-evenements/salon-des-artisans-recuperateurs/

 

Sources: 

Technologies des textiles 4e édition, Daniel Weismann, 2020
https://sustonmagazine.com/2017/06/05/facts-you-should-know-about-recycled-polyester/#!
https://www.camilleveganbags.com/blogs/infos/le-zero-dechet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Surcyclage

https://www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/gestion.htm

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés