En magasinant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Merci.

Pourquoi choisir la laine de mérinos

Mouton mérinos

Qu’est-ce que la laine de mérinos

La laine est la deuxième fibre naturelle la plus populaire au monde. La laine la plus répandue dans le monde de la mode est la laine de mérinos. Le mérinos est une race ovine originaire d’Espagne principalement élevée pour sa laine. Aujourd’hui, 90% de la laine de mérinos utilisée par l’industrie de la mode provient de l’Australie. On en retrouve aussi en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Sud et en Afrique du Sud. Le mérinos peut être tondu deux fois par an au plus. La majorité de la laine de mérinos est traitée en Chine et les meilleurs lots en termes de qualité partent en Italie.

 

Les caractéristiques de la laine de mérinos

Elle est fine

La popularité de la laine de mérinos provient principalement de sa finesse. Plus une laine est fine, moins elle pique. La laine de moutons a un diamètre moyen de 37 microns alors que celle du mérinos est de 16,5 à 24 microns. Pour vous donner une idée, le seuil de sensibilité humaine est de 25 microns et un cheveu humain est de 30 microns.

Grosseur laine de mérinos

https://fr.giesswein.com/blogs/News/laine-merinos-proprietes/

C’est cette finesse qui explique presque tous les avantages de la laine de mérinos :

  • Légère
  • Sèche très vite
  • Ne pique pas
  • Infroissable

Elle est thermorégulatrice

Contrairement aux moutons, le mérinos est capable de survivre aux étés torrides et aux hivers glaciaux des Alpes du Sud en Nouvelle-Zélande. L’incroyable versatilité de sa laine explique ce phénomène. La forme et la structure de la laine de mérinos étroitement superposées forment des chambres à air qui capturent et maintiennent la chaleur du corps.

D’un autre côté, la laine de mérinos a la capacité d’absorber jusqu’à 33% de son poids en humidité. Un vêtement qui capture l’humidité garde plus au frais. Lorsqu’il fait chaud l'humidité est évaporée, ceci évacue le froid et laisse une sensation de fraicheur sur la peau.

Ces caractéristiques thermorégulatrices expliquent pourquoi la laine de mérinos

  • Respire
  • Réchauffe en hiver
  • Refroidi en été

Elle est inodore

La laine de mérinos est très populaire auprès des randonneurs puisqu’ils peuvent porter un chandail de mérinos plusieurs jours en randonnée et celui-ci n’aura aucune odeur.

En effet, les odeurs sont créées par des bactéries qui s’installent sur les fibres et décomposent la sueur. Pour que les bactéries puissent s’installer, la fibre doit être lisse. La laine de mérinos est écailleuse ce qui rend presqu‘impossible pour les bactéries de s’y installer.

De plus, la laine de mérinos est constitué de deux types de cellules qui se frottent constamment l’une sur l’autre ce qui permet à la laine de s’auto-nettoyer.

 

En plus de tous ces avantages, la laine de mérinos :

  • est difficilement inflammable
  • ne se charge pas d’électrostatique
  • a une protection UV naturelle

 

Est-ce que la laine de mérinos est responsable?

Impact sur les animaux

Pour avoir de la laine de mérinos on doit faire de l’élevage de mérinos. Les conditions d’élevage sont généralement acceptables. Comme on tond la laine, l’animal n’est pas tué. Par contre, un très gros défi demeure, celui du mulesing. 

Datant de 1930, le Mulesing consiste à enlever l’excédent de peau de l’arrière-train des mérinos afin d’empêcher la nidification de larves (myase). Les éleveurs qui utilisent cette méthode sont conscients que c’est douloureux, toutefois, les infections de larves sont aussi très douloureuses et souvent fatales pour les mérinos.

Cette pratique est couramment utilisée en Australie. Le fléau des myases n’est pas le même dans tous les pays. Aussi, des alternatives ont été développées permettant à certains pays de poser des actions. C’est le cas de la Nouvelle-Zélande qui a banni le mulesing en 2018.

Selon l’Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth « L'élevage sélectif de moutons avec une zone de culasse naturellement nue et sans plis, résistant aux attaques de mouches, est largement considéré comme la meilleure alternative à long terme au mulesing. »

Plusieurs autres alternatives existent ou sont expérimentées.

Impact sur l’environnement

La fibre elle-même est écologique :

  • Est 100% naturelle.
  • Elle est renouvelable, c’est-à-dire que les moutons vont produire de la laine année après année sans aucune intervention humaine.
  • Elle est biodégradable
  • Utilise 18% moins d’énergie que le polyester
  • Utilise 70% moins d’eau que le coton
  • Est la fibre la plus couramment recyclée
  • Est durable dans le temps

Aussi, des études affirment que les consommateurs lavent les vêtements en laine moins fréquemment que les autres types de fibres, économisant ainsi l'eau, l'énergie et les détergents associés au lavage.

D’autres enquêtes montrent que les consommateurs sont beaucoup plus susceptibles de faire don de vêtements en laine à des œuvres caritatives.

Les impacts négatifs possibles sur l’environnement proviennent surtout de l’élevage et de la teinture.

L’élevage

Élever des moutons demande de l’espace et l’utilisation de terre. Aussi, les ruminants tels que les moutons, les bovins et les chèvres convertissent le carbone atmosphérique en méthane, un gaz à effet de serre (GES), pendant la digestion.

Au niveau de la ferme, les émissions peuvent être compensées en changeant les espèces de pâturage, en améliorant la gestion des sols pour augmenter le stockage du carbone, via la plantation d'arbres comme brise-vent et augmenter la proportion de légumineuses et d'arbustes réduisant le méthane dans leurs pâturages.

champ laine de mérino

La teinture

La laine est biodégradable, par contre, si les teintures contenues dans la laine sont toxiques, elles seront rejetées et peuvent avoir des impacts négatifs sur l’environnement. C’est pourquoi il est important d’opter pour des teintures naturelles ou certifiée OEKO-TEX Standard 100. 

De plus, l'élevage ainsi que la transformation demande de l'eau et le nettoyage de la laine utilise des produits chimiques.

Impact sur les travailleurs

Les plus grands enjeux se situent au niveau des conditions de travail, par exemple les salaires, le nombre d’heures travaillé, etc.

Les certifications

Pour vous assurer de consommer une laine qui respecte le bien-être animal, l’environnement et les travailleurs vous pouvez vous référer à ces trois certifications.

ZQ : Est un programme d'accréditation indépendant qui garantit

  • la durabilité environnementale, sociale et économique des producteurs de laine,
  • le bien-être animal (sans mulesing) de la laine,
  • la traçabilité du produit jusqu'au producteur.

The Responsible Wool Standard :

  • Offre à l'industrie un outil pour reconnaître les meilleures pratiques des agriculteurs.
  • Assure que la laine provient de fermes qui ont une approche progressive de la gestion de leurs terres, pratiquent le respect holistique du bien-être animal et respectent les cinq libertés du bien-être animal.
  • Assure une chaîne de contrôle solide pour les matériaux certifiés tout au long de la chaîne d'approvisionnement.
  • Cette norme a interdit l'utilisation de la laine mule en 2016.

Certification Woolmark : Cette certification est davantage un gage de qualité que de responsabilité.

  • Est un programme d'assurance qualité textile et de certification de produits qui garantit la teneur en fibres et la qualité aux consommateurs et à la chaîne d'approvisionnement.
  • Bien que cette certification de l'industrie n'interdise pas purement et simplement le mulesing, ils ont beaucoup investi dans la recherche d'alternatives sûres à la pratique controversée.

 

Pour conclure, la laine de mérinos est une fibre très intéressante, elle est durable, biodégradable et versatile. Elle a ses défis, toutefois, des certifications existent pour s'assurer d'avoir une laine éco-responsable.

Trouver des vêtements en laine de mérinos

 

Sources:

https://www.icebreaker.com/fr-ca/our-story/what-is-merino.html
https://merinowoolgear.com/what-is-mulesing/
https://fr.giesswein.com/blogs/News/laine-merinos-proprietes/
https://www.farmonline.com.au/story/5635654/new-zealand-bans-mulesing/
https://www.woolmark.com/industry/sustainability/wool-is-a-sustainable-fibre/
https://www.discoverzq.com/https://textileexchange.org/standards/responsible-wool/

https://www.wool.com/marketing/woolmark-certification/
Wikipedia

Sustainability and social change in fashion, Leslie Davis Burns, 2019

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés