En magasinant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Merci.

Lexique de la mode locale

Saviez-vous que le terme « achat local » n’est pas règlementé au Québec? Dans le monde du vêtement, la définition change selon les intervenants et les contextes.

Pour Catherine L’Écuyer de la Grappe métropolitaine de la mode : «Notre définition de l’achat local est très inclusive. Si le siège social est ici, pour nous c’est de l’achat local. Après, du côté de la fabrication du vêtement et du tissu utilisé, c’est à la discrétion du consommateur» [i]

Du côté de TechniTextile Québec, Dany Charest précise : «Il s’agit d’achat local lorsqu’on est certain d’avoir maximisé l’utilisation des ressources humaines et matérielles disponibles au Québec. À titre d’exemple, on peut parler d’achat local pour l’unique confection de jeans au Québec, car nous ne tissons plus de denim. Par contre, à l’achat d’un pantalon leggings, pour parler d’achat local il faut aussi utiliser le tricot stretch fait au Québec, car nous avons ici même d’importants tricoteurs»[ii]

Afin de vous aider dans vos achats "mode" locaux, nous avons préparé un petit lexique. Pour bien le comprendre, il faut revenir aux différentes étapes de production d’un vêtement :

Pour une fibre synthétique, au lieu de la culture nous allons parler de l'extraction de la matière première, soit le pétrole. 

Marque québécoise / vêtement québécois

Signifie que le siège social est au Québec. Les appellations  « marque locale », « achat local », « vêtement québécois », signifient qu’on achète un produit d’une marque du Québec. Aucune des étapes de fabrication n’est effectuée ici sauf peut-être un peu de design et la vente.

Par exemple Simons et Dynamite

Designé/conçu au Québec

Représente l’étape du design. Signifie que les patrons sont développés par des designers d’ici.

Par exemple Frank and Oak et Mimi and August.

Fabriqué/ Fait au Québec

Représente l’étape de coupe et couture de la création d’un vêtement. On voit souvent l’expression 100% fait au Québec. Certaines marques préfèrent le spécifier puisqu’il est arrivé que des marques utilisent l’expression « fabriqué au Québec » alors que seuls les boutons sont cousus au Québec. On peut comprendre que 100% fait au Québec veut dire que les tissus sont coupés, assemblés et cousus ici pour en faire les vêtements.

Par exemple Sacred ClothBonnetier et Callitee

Voir nos produits fabriqués au Québec

Tricoté au Québec

Représente l’étape de transformation en tissu. Signifie que la fibre a été tricotée afin de former le tissu ici-même au Québec. Comme ce n’est pas tous les types de tissus qui sont produits au Québec, plus souvent qu’autrement les marques doivent aussi utiliser des tissus importés.

Par exemple, Message Factory et Another Land Nearby

Voir nos produits tricotés au Québec

Fibre québécoise

Représente les étapes de culture et de transformation en fil. Indique une fibre fabriquée à partir de cultures québécoises. Bien que le lin et le chanvre poussent au Canada et au Québec, ces cultures ne sont pas utilisées pour la confection de vêtements. Par contre, des projets sont en développement afin de développer ces filières. 

Seule l’asclépiade utilisée comme isolant est une fibre québécoise retrouvée dans les vêtements.

Par exemple Atypic Equipement et Lasclay

Certification d'identification de produits "québécois"

Saviez-vous que depuis le printemps 2022, il existe une certification québécoise pour aider les consommateurs à identifier les produits "québécois"? Il faut toutefois demeurer attentif aux mots et aux définitions. La nouvelle certification propose les trois échelons suivants:

 "Un produit Conçu au Québec est un produit manufacturé dont la main d’oeuvre affectée aux activités de design et de conception est entièrement localisée au Québec."
 "Un produit fabriqué au Québec est un produit manufacturé dont la dernière transformation substantielle* du produit est effectuée au Québec."
 "Un produit du Québec est un produit manufacturé dont au moins 85 % des coûts directs liés à l’achat d’intrants (y compris les matières premières), à leur transformation et à leur assemblage sont engagés au Québec. De plus, la dernière transformation substantielle* du produit doit être effectuée au Québec."

De ce que nous en comprenons, ce niveau est accessible aux compagnies qui fabriquent au Québec et qui achètent ses tissus d'une compagnie québécoise qui importe du tissu d'ailleurs. Cela fait du sens lorsque la matière première (le tissu) n'est pas disponible au Québec. Par contre, cela peut induire le consommateur en erreur lorsque la matière première est disponible au Québec.

À notre connaissance, aucune marque de vêtements n'a encore la certification.

Au final, pour nous il n'a pas de bon ou mauvais "achats locaux". Tout dépend de ce que le consommateur recherche. Nous croyons toutefois que la transparence et la compréhension des consommateurs sont la clé. 

C'est pourquoi il est facile de repérer les vêtements fabriqués au Québec, tricotés au Québec, etc., sur En Mode Responsable. Il suffit de rechercher nos icônes associées!