En magasinant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Merci.

Choisir un vêtement éco responsable

Lire l'étiquette 

La base de tout achat responsable est de savoir ce qu'on achète. La première chose à faire si on veut acquérir un vêtement éco-responsable est de s'informer sur le produit. Et la façon le plus simple de le faire est de lire l'étiquette (ou la description du produit si on magasine sur internet ). Avec cette simple étape vous trouverez le lieux de production, la composition du vêtement et les instructions d'entretien. 

 

 Lieu de production

Production locale 
  • En général les produits faits localement sont faits éthiquement puisque nous avons des normes du travail et autres règlements légiférant les conditions de travail.
  • Évidemment on limite le transport lorsque nous achetons local.
  • Faites attention à « Fait au Québec » vs « Designé au Québec ».  Entreprise québécoise ne veut pas dire produit au Québec.

🌍 Production Internationale

  • Est-ce que le pays a pour réputation d’offrir des conditions de travail et des lois environnementales acceptables?
  • Si non, afin de s’assurer que les conditions de travail et les pratiques environnementales sont adéquates, optez pour des compagnies qui auditent leur fournisseurs ou encore qui utilisent des usines qui sont certifiées FairTrade, BCorp, ISO20400, etc.
  • Malheureusement souvent la seule façon de savoir cela est de s'informer sur la marque tel que vu plus loin .

 

  Composition du vêtement

C'est-à-dire les fibres contenues dans le vêtement. Les fibres ont de l'impact sur l'environnement et la cruauté animale.

🌿Fibre naturelle
  • Les fibres naturellement écologiques comme le lin et le chanvre sont à privilégier. 
  • Étant donnée la grande quantité d'eau et de pesticides nécessaire à sa culture, le coton biologique est à privilégier.
  • Pour des vêtements en bambou, le tencel (lyocel) à base de bambou est à privilégier. 

♻ Fibre synthétique

  • La fibre synthétique est à base de pétrole.
  • Étant donné l'impact écologique du pétrole, les fibres à base de plastique comme le polyester sont à éviter.
  • Le polyester recyclé est à privilégier. De cette façon, on détourne du plastique des sites d'enfouissement pour en refaire de la fibre et on consomme moins de matière première. 

➕ Upcycling

  • Consiste à prendre des retailles ou des surplus de tissus inutilisés pour en faire un vêtement.
  • Aucune création de nouveau tissus n'est alors effectuée.
  • Upcycling est une option à privilégier.

🐇 Vegan

  • Il existe des fausses laines, fourrures et faux cuirs. Si ces fibres sont synthétiques, et donc très souvent à base de pétrole, est-ce vraiment mieux pour les animaux considérant l’impact du pétrole sur leur habitat?
  • Privilégier des options vegan à base de plante.
  • Il existe des certifications pour assurer des conditions éthiques par exemple WOOLMARK et OEKO-TEX Leather standard. 

 

   Entretien 
  • Saviez-vous qu’on estime que de 75 à 80% de l’impact environnemental d’un vêtement survient après avoir acheté notre vêtement?
  • Il est donc souhaitable d’opter pour un vêtement moins salissant et qu'on peut laver à l’eau froide.
  • Le nettoyage à sec est polluant, par contre en général on lave nos vêtements qui vont au nettoyeur moins souvent que le reste de nos vêtements…

   

 Vérifier la qualité

Un vêtement éco-responsable est un produit qui dure dans le temps. Pour que le vêtement soit durable, il va de soi que la qualité joue un grand rôle. Malheureusement, il n'est pas nécessairement évident de déterminer la qualité d'un vêtement et encore moins pour l'achat en ligne.

 

 En magasin

Utiliser les informations de l'étiquette

Composition du vêtement
  • Les fibres naturelles sont plus durables: le chanvre, le lin, le coton, la laine  la soie et le cachemire sont à privilégier.
  • Éviter le lycra, l'élasthanne et le spandex qui réduisent la résistance à l’usure, l’abrasion, la chaleur et le lavage,
  • La viscose et la rayonne sont à éviter puisqu'elles ont tendance à absorber les odeurs de transpiration, nous les lavons donc plus souvent. 

Lieu de production

  • Même si c'est loin d'être infaillible, certains pays sont reconnus pour leur expertise pour certain produit. Par exemple les chaussures en cuir italiennes.

    Examiner le vêtement

    Un tissage de qualité est un tricot "serré". Comment le reconnait-on?
    • Il est mat plutôt que brillant.
    • Quand on étire le vêtement on ne devrait pas voir beaucoup d'espace entre les fibres et le tissus devrait revenir à sa forme initiale rapidement. 
    On vérifie la qualité de confection. On évite: 
    • Les fils qui dépassent.
    • Les coutures croches. 

       En ligne

      Utiliser les informations de description du produit

      Composition du vêtement
      • Les fibres naturelles sont plus durables: le chanvre, le lin, le coton, la laine  la soie et le cachemire sont à privilégier.
      • Éviter le lycra, l'élasthanne et le spandex qui réduise la résistance à l’usure, l’abrasion, la chaleur et le lavage,
      • La viscose et la rayonne sont à éviter puisqu'elles ont tendance à absorber les odeurs de la transpiration, nous avons donc tendance à le laver plus souvent. 

      Lieu de production

      • Même si c'est loin d'être infaillible, certains pays sont reconnus pour leur expertise en certain produit. Par exemple les chaussures en cuir italiennes.

      Lire les évaluations du produit

      • Comme il est difficile de vérifier le tissage ainsi que la qualité de confection d'un vêtement sur internet, nous recommandons de vérifier les évaluations et commentaires du produits ou de la marque en question.

      Pour finir, si un prix élevé n'est pas un gage de qualité, un prix très bas signifie très souvent une faible qualité.

       

      S’informer sur la marque

      On peut trouver des informations sur les initiatives sociales en environnementales sur la plupart des sites web. Soit dans une section dédiée ou dans la section à propos. Si vous ne trouver aucune information sur le site web, la responsabilité sociale de l'entreprise n'est probablement pas une des priorités. 


       

       Transparence sur les méthodes et lieux de production
      • Expliquent-ils leur méthodes de production ou encore leur méthodes de sélection des usines de production?
      • Font-ils mention de leurs producteurs sur leur site internet? On voit parfois des descriptions des usines et de leur conditions de travail, etc.
      •  On voit de plus en plus des compagnies qui affichent la segmentation de leurs prix pour montrer aux consommateurs comment sont répartis les revenus. 

         Certifications
        • Ont-ils des certifications comme BCORP? 
        • Utilisent-ils des fibres, tissus ou teinture certifiés?
        • Est-ce que leurs fournisseurs ont des certifications? 

        Ceci-dit, les certifications sont dispendieuses, une marque qui n'a pas de certification mais qui a beaucoup d'informations sur leur mode de production et sur leurs sous-traitants n'est pas à négliger.

         

         Implications sociales
        • Se sont-ils associés à une cause par exemple en faisant des dons en argent ou en produits? 
        • Sont-ils impliqués en éducation citoyenne par exemple en proposant des cours de couture, etc. 

           Initiatives environnementales
          • Livraison écologique, certains offrent même la livraison à vélo.
          • Emballage écologique, carton recyclé, emballage minimaliste, etc. 
          • Initiatives de reforestation.
          • Présence de programmes de reprise des vêtements de leur marque en fin de vie ou encore de réparation de vêtements de leur marque.
          • Démarche de réduction des déchets. Par exemple, on voit des marques qui utilisent leur retailles de tissus pour faire des sous-produits comme des "scrunchies".

            Nous sommes constamment à la recherche d'informations à vous partagez sur les vêtements éco-responsable. Si vous avez des suggestions, s'il-vous-plait faites-nous en part! 

               

                Haut de page